Forum tout beau tout neuf ! Mais en manque de membres actifs --'
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Orijana Upala de Kurtis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tamara Jonson
Admin
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 20
Localisation : Autrerive (31)

Fiche Cavalier
Propriétaire ?: Non
Cheval: Tous xD
Points cavaliers:
19/1100  (19/1100)

MessageSujet: Orijana Upala de Kurtis   Dim 12 Sep - 10:32




IDENTITÉE :



      Nom :Orijana Upala
      Âge : 18 ans
      Sexe : Jument
      Race : Selle Français x Anglo Arabe
      Robe : Blanche
      Taille : 1 mètre 78
      Particularité : Ancienne championne mondial de C.S.O en 2003.

      Caractère : De part son physique, Orijina est une jument qui impressionne lorsque l'ont ne la connaît pas. Elle avoisine le mètre quatre-vingt de garrot, et d'avantage lors des parcourt de sauts vu sa magnifique force de l'arrière-main. Le fait qu'elle atteigne cette hauteur stupéfait souvent ceux qui peuvent la croiser pendant les compétitions ou encore dans le paddock. Pourtant il n'en ai rien. C'est une jument très calme et posée. Elle n'a jamais eut de gestes déplacés et n'en aura sûrement jamais. Sa lignée est pourtant celle de chevaux proches du sang mais pas plus hargneux que d'autres. Son âge prouve sa maturité, elle s'adapte parfaitement à tous les niveaux de cavaliers. Les débutants apprécient sa douceur et son respect, quand aux plus doués ils sont fans de sa vivacité et de sa capacité à rapidement réagir ainsi que de son assurance. Comme une grande partie des chevaux de son âge, elle connaît son métier casiment par coeur. Elle est aussi bien agréable en main, que sous la selle. Un véritable plaisir à monter! Envers les autres équidés, elle est de même. Elle à parfois tendence à prendre le dessus lorsqu'un autre se sent comme écrasé par son physique.

      Histoire : Orijina provient d'un brillant élevage de Selle Français amélioré avec du sang Arabe s'étant fait un nom dans les C.S.O. D'ailleur elle eut une carrière plus que brillante durant presque 13 ans, ce qui est relativement rare pour un cheval de concour. Elle fut menée au sommet par un célèbre cavalier. Après avoir finit ces longues années, elle fut mit en vente. Et Kurtis l'acheta pour la travailler éthologiquement et pour le loisir. Mais également pour se remettre au C.S.O, car il sait qu'elle pourrait lui redonnée la goût de cette matière.







CARACTÈRE :



      Au box : Comment décrire cette jument au box? Eh bien elle est comme toutes les autres, il faut la prévenir avant d'entrer, ne pas faire de gestes brusques. Il n'y à pas une attitude spécial à adopter avec elle. Sa bonne humeur était toujours au rendez-vous, elle acceuille son cavalier avec la plus grande joie.

      En main : Lorsqu'il s'agit de la sortir du box ou d'un paddock, elle est très calme. Egalement quand elle travail, c'est une jument très respectueuse qui ne cherchera jamais à prendre ses jambes à son cou. Elle suit parfaitement, prend la bonne allure ainsi que la bonne attitude.

      En longe : Elle est comme d'habitude, maniable et docile. Elle accepte les changements d'allures et de pistes. Et egalement les jeux, Kurtis l'a justement dresser à jouer en éthologie, dont la plupart du temps se fait en longe. Elle accepte aussi bien de tourner en rond que des figures de cirque. Tout lui convient tant qu'on y met du coeur.

      En selle : Elle à deux facettes, lorsque son cavalier connaît l'exercice, elle se laisse guider. Mais si il à encore du mal, il lui arrive d'agir en sorte de pilote automatique comme sur un terrain de C.S.O. Justement, cette discipline est celle où elle excelle. Il peut lui arrivait de faire le parcours sans aide de son cavalier. C'est une jument qui fait progresser, elle vous montre vous erreurs mais tout en douceur. Elle est très douce et se détend rapidement. Lorsqu'elle évolue avec des obstacles, on devine sa maturité. Elle semble ne plus craindre de sauter, et vole littéralement au dessus comme si cela était naturel. Mais en dressage, cross et autre elle se débrouille.

      En groupe : La matriarche, voilà comment on l'a surnomme. Elle recadre les plus discipés et guide durant les entraînements et les promenades. Elle est neutre envers ses congénaires, n'ira ni les embêters ni les caliner. Elle reste à sa place et préfère les ignoraient pour mieux travailler. Mais si un mâle lui plaît, elle peut le montrer d'une certaine manière tout en restant amicale.






CAPACITÉES :




      CSO
      Dressage
      Cross
      Attelage
      TREC
      Niveau 1
      Niveau 1
      Niveau 1
      Niveau 1
      Niveau 1

      CSO : Niveau 2 (0/100%)
      Dressage : Niveau 2 (0/100%)
      Cross : Niveau 2 (0/100%)
      Voltige : Niveau 2 (0/100%)
      Attelage : Niveau 2 (0/100%)
      TREC : Niveau 2 (0/100%)

      Soins :

      Autre :






SANTÉ & PROPRIÉTAIRE :



      Dernière visite vétérinaire : Date de votre inscription
      Dernière visite maréchal-ferrant :Date de votre inscription
      Maladies :Aucune

      Cavalier propriétaire : //
      Cavalier de demi-pension : //






CONFIANCE :



      Nom du cavalierPoints de confiance






PALMARÈS :



      Date du concours – Lieu - Cavalier – Place






GALERIE PHOTO :











______________________



Regarde-moi dans le yeux et dis-moi que tu m'aimes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-mlle-pixel-oo.skyrock.com/
Kurtis MacTys

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 11/09/2010

Fiche Cavalier
Propriétaire ?: Oui
Cheval: Orijina Upala
Points cavaliers:
1100/1100  (1100/1100)

MessageSujet: Re: Orijana Upala de Kurtis   Dim 12 Sep - 18:16

Tu ne peux pas savoir combien tu m'a manqué ♥
Se séparer pour mieux se retrouver ♫




      Le réveil sonna de cette mélodie peu douce, une sorte de "Bip Bip Bip" incessant. Ne pouvez-t-on inventer d'autres musiques plus agréables à l'oreille? Kurtis lui, maudissait la personne ayant créer cette "chose". Mais pas aujourd'hui, oh non. Il posa sa main sur le bouton "Off" de l'appareil qui immédiatement se tut. Un sourire était affiché sur les lèvres rosées du jeune homme; enfin il allait la retrouver. Il s'asseya dans son lit et observa sa chambre, ce n'était plus celle de chez lui. Celle-ci était plus... Gaie et vivante. Pour le moment il n'y avait qu'une photo affichée au mur, la famille du cavalier. Son père, sa mère, ses quatres soeurs et lui. L'image datait maintenant de 12 bonnes années, le bon vieux temps comme disait si bien Grand-Mamie. Mais à présent, le passé était bel et bien derrière lui. Le regard indéfini de l'homme se balada dans la pièce jusqu'à rencontrer l'heure affichée en chiffres numériques; 7h08 déjà! Il fallait absolument que le petit brun se depêche, autrement il ne pourrait point l'acceuillir. Les yeux encore endormis, il se leva doucement pour éviter le moindre vertige et s'etira en baillant. Avant de se préparer, il se dirigea vers la fenêtre de sa chambre et ouvra les volets, aussitôt le soleil entra illumant l'endroit de ses rayons. Surpris par cette invasion de luminosité, Sergio dût mettre ses mains devant son visage. L'odeur de l'exterieur emballa son coeur, les écuries. Les personnes n'ayant pas la passion pour les équidés, auraient été dégoutée. Mais pas un véritable cavalier, pour lui ce parfum était le meilleur, le plus pur et doux. Il resta ainsi accoudé à sa fenêtre pendant cinq minutes. 7h15, il fallait se presser maintenant, il ne lui resté que quinze minutes. Le jeune homme alla vers le tiroir de sa commode et prit ses habits. Il n'allait tout de même pas sortir vêtu de son pyjama london, qui d'ailleurs n'était pas vraiment un habit de nuit, mais simplement un ancien jogging avec un tee-shirt délavé. En deux temps, trois mouvements, il fut changé de la tête au pied. A présent il arborait un pantalon en jean clair, un haut blanc avec la langue des Rolling Stones et des baskets Ecko. 7h27, si jamais il était à l'heure, dans trois minutes le coeur du garçon battrait de nouveau d'amour.

      Il se dêpecha de sortir du batiment, l'endroit exterieur était étrangement calme. Comme si les habitant savaient que quelque chose de magique allait se produire pour eux. D'un pas rapide et cadencé, Kurtis avançait en direction des écuries. Soudainement plus loin, un hénissement s'éleva dans les airs. Le coeur du cavalier accelera le rythme cardiaque de ce dernier, il était heureux. Heureux de la retrouver, d'être accepté ici, de changer de vie. Etant encore un nouveau ici, il ne savait pas vraiment où se trouvait l'endroit où dormait les chevaux. Il regarda alors sa montre, il devait être en retard. 7h18, comment? Mais non il devait normalement être plus de trentes-trois. Mais bien sur! Le cavalier avait complètement oublié, mais son réveil avancé de plusieurs minutes. Le garçon était partagé entre le soulagement, de ne pas avoir loupé son arrivée, mais déçut de devoir encore patienter. Au moins il pouvait prendre son temps. Que faire en douze minutes? Il trouva bien rapidement la solution, à une centaine de mètres au loin, il y avait un paddock et quelque chose bougeait à l'intérieur. Bien décidé à aller saluer le cheval, il accelera l'allure jusqu'à presque trottiner. L'animal était sublime, il abordait une robe ébène reluisante. Le maintien du cheval était royal, presque il snobait les autres êtres vivants. Le nouveau membre voulut appeler le cheval mais si jamais s'en était un de propriétaire? Ou l'équidé était peut-être dangereux? Enfin bref, il ne fallait pas pour le moment l'approcher sans l'accord de son cavalier. Le garçon savait que lui n'aimerait que l'ont touche sans demander à son cheval. Maintenant la montre indiquée 7h23, oh mon dieu, plus que sept minutes normalement. Kurtis s'était assis dans l'herbe, son portable en main. Sa soeur cadette, lui avait envoyer un SMS lui disant combien elle l'aimait et qu'elle était fière de lui. Celui fit plaisir à son frère qui ne put s'empêcher de sourire seul. Un bruit de roue fit sursauter le Français qui échappa son téléphone, heureusement pour lui la verdure amortissa la chute de l'appareil qui ne subissa aucun choc. Il se releva vifement en rangeant l'objet dans sa poche arrière gauche. Etait-ce son van? Du moins celui de sa chère et tendre? Oui à parler ainsi on pourrait croire à un couple, mais ce n'est que la pure vérité.

      La respiration devint saccadée, presque étranglée, il springter sur plusieurs mètres pour être là. Il avait enfin réussit à voir la voiture suivit d'un van avec inscrit dessus "Horse Transport 75". Oui, c'était lui! Le jeune homme s'arrêta à quelques foulées de l'automobile, les mains sur les genoux, le dos courbés. Il haletait comme un chien venant d'aller rattraper sa balle pour la dixième fois. Un homme de quarante ans descendit du 4x4 et se dirigea vers le garçon. Il lui adressa un signe de la tête suivit d'un sourire. Il se présenta;

      -Bonjour jeune homme, je suis Patrick Holkm, conducteur et gérant d'Horse Transport 75. Je pense que le cheval étant à l'intérieur est le votre non? Pour l'avoir je ne vous demande qu'une simple signature ici et ici, pour bien prouver que votre équidé est en votre possession.

      Sans se faire prier une seconde fois, Kurtis signa au deux endroits indiqués par la pointe du stylo de Mr. Holkm. Sitôt cela fait, l'homme brun se dirigea vers sa voiture et prit un trousseau de clés de sa boite à gants et alla à l'arrière du van. Il dévérouilla la porte et la descendit doucement, en faisant le moins de bruit possible. Le cavalier se pencha et aperçut la croupe de sa jument, il souria. Le conducteur s'écarta en faisant un signe pour lui indiquer qu'il pouver descendre son cheval. Très délicatement, il entra et détacha la blanche et la fit aller sur l'herbe verte. Aussitôt, l'homme referma la porte et salua le jeune homme. Puis il démarra son engin et partit du centre. A présent ils étaient seuls, tous les deux, en tête à tête. La femelle semblait ne pas avoir souffert du transport, sa robe était reluisante, ses crins démélés, ses sabots graissés. Elle était sublime! Son cavalier posa ses mains sur ses joues et la caressa en lui susurrant des phrases, il lui déclarait son amour;



      -Oh ma belle Orijina, tu ne peux pas savoir combien tu m'à manquée. Tu sais Grand-Mamie disait toujours cette phrase quand je venais en vacances chez elle; se séparer pour mieux se retrouver, c'est la clés de l'ivresse de l'amour. Je ne comprends toujours pas la deuxième partie de cette phrase, mais bon. Maintenant nous sommes réunis, et tu va voir, ce lieu est magiquement beau.

      Kurt lâcha la tête de sosa jument et lui laissa du mou pour qu'elle puisse broutter. Il n'avait pas encore prévu leur planning, mais il avait déjà une idée. Peut-être dans deux semaines, ils essayeraient le saut. Il fallait qu'il regagne sa confiance en lui-même. Un flash-back vint alors dans sa mémoire.

      J'étais calme, je respirais doucement sans trop m'énerver. Mon regard se posait sur la cavalière qui enchaînait le parcourt avec une finesse hors-pairs. Après elle, c'est à moi. Mon ventre me fait mal, j'ai envie de vomir. Il faut que je me recalme, autrement c'est vrai que je n'y parviendrais pas. Sa y est, elle a finit sous les applaudissements des autres. Je souffle en fermant les yeux. La monitrice donne mon nom, c'est le moment. Je talonne Twist qui part au petit galop, j'écarte ma main intérieur pour décrire une volte. Puis je commence, le premier saut est relativement petit. J'arrive à tous les passer, j'en suis au dernier. Tout d'un coup, je sens le poney plus nerveux. Il commence à tirer sur les rennes, mais je ne lâche pas. A dix mètres de l'obstacle, il accelere. J'ai peur, je ne veux pas perdre le contrôle. J'essaye de le resonner en m'asseyant dans ma selle, rien à faire. Il s'écarte violemment des barres et fonce sur la barrière. Je ferme les yeux, et je m'envole plus loin.

      Le cavalier secoua sa tête, c'est vrai que s'il continué à se terrorisait avec se souvenir, il n'arriverait jamais à sauter. Maintenant que Ori c'était bien détendu, il fallait la rentrer. Une lourde journée attendait le garçon. Il flatta l'encolure de sa grand monture qui releva la tête, puis il la mena dans l'écurie. C'était grand et joli. Des têtes sortirent de leur box et henissèrent pour souhaiter la bienvenu au deux nouveaux. La demi SF répondit joyeusement en balançant sa tête de haut en bas. Le box du cheval était au milieu du batiment, entourait d'un étalon gris et d'une jument bai, de quoi rendre heureux la vieille championne. L'endroit était déjà près, il y avait des copeaux, de l'eau et même la ration du matin. Kurtis fit entrer sa monture et lui retira l'équipement du voyage. Il en profita pour éviter ses membres pour voir s'y elle ne c'était pas blesser. Le jeune homme caressa longuement son amie qui ferma les yeux et ronfla doucement. Ils aimaient ses moments de tendresses, où personnes ne venaient les dérangers. Puis le cavalier sortit du box et embrassa le chanfrein d'Orijina qui hénissa. Comme d'ordinaire, dans leur "ancienne vie", l'humain donna un petit sucre à sa monture avant de partir en prenant le soin de fermer le box.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy E. Jones

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/08/2010
Age : 22
Localisation : Devant mon ordi

Fiche Cavalier
Propriétaire ?: Non
Cheval: Magical [DP]
Points cavaliers:
61/1100  (61/1100)

MessageSujet: Re: Orijana Upala de Kurtis   Dim 12 Sep - 19:08

97 Lignes

Alors déjà j'adore la façon d'ont tu écrit, tu détaille mais pas trop. Je trouve sa tres subtil.
Apres j'ai adorer le moment de ton flash-black enfin je veut dire c'était une bonne idée ^^.
Dernière chose, si tu pouvais noter le nombres de lignes sa nous faciliterais le travail

+ 24 P.C
+ 24 confiance
+ 24 Soins

______________________
Chaque sortie est une entrée nulle part ailleurs.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Orijana Upala de Kurtis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Orijana Upala de Kurtis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Signature de contrat - Kurtis Foster
» 15 janvier
» Jay-Kurtis le loup-garou
» Stay Away [Kurtis]
» Une gorgée de plus [Kurtis - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centre Equestre De La Valley :: [ ÉCURIES ] :: PROPRIÉTAIRES-
Sauter vers: